ACIERS UTILISÉS

fortis.jpg

Böhler M390 Microclean

L’acier Böhler M390 Microclean est un acier inoxydable de troisième génération produit selon la technique de métallurgie des poudres. Il présente une résistance à l’usure extrême, une résistance élevée à la corrosion, une dureté élevée, une grande stabilité dimensionnelle, une excellente flexibilité et une grande résistance aux chocs mécaniques. La dureté idéale de cet acier se situe à HRC60/61, recommandée pour les lames haute performance.

n690.jpg

Böhler N690Co

Produit par Böhler Uddeholm, cet acier représente un excellent compromis entre propriétés de coupe et résistance à l’oxydation. La dureté idéale se situe à HRC58/60, ce qui suppose un bon compromis entre grandes qualité de coupe, résistance au stress et facilité d’affûtage. Ce qui est parfait pour l’utilisation quotidienne d’un couteau pliant mais est également un excellent choix pour les couteaux de chasse qui sont souvent en contact avec du sang et d’autres substances corrosives.

aisid2.jpg

AISI D2

Bien que souvent défini comme “semi-inoxydable” dans le jargon utilisé par les passionnés de couteau, la teneur élevée en chrome de 12% confère au D2 une bonne résistance à l'oxydation dans des conditions normales d'utilisation. Comparé aux aciers inoxydables, l’acier D2 se distingue par son excellente tenue du tranchant et par sa dureté qui le rend idéal pour la fabrication d’outils de travail particulièrement solides. Lorsqu'il est utilisé sur des couteaux pliants, il est possible de tremper l'acier un peu plus dur pour améliorer encore ses facultés de coupe sans altérer sa solidité.

 
440a.jpg

W.Nr.1.4116 / 440A

Non seulement cet acier est extrêmement résistant à l'oxydation, mais il possède également de bonnes qualités de coupe qui le rendent parfait pour les couteaux qui sont en contact avec la nourriture. Le tranchant obtenu est non seulement très bon, mais dure plus longtemps que les autres aciers couramment utilisés dans l’industrie culinaire.

damasco.jpg

Damas

L'acier Damas est composé de plusieurs types de couches d'acier et de fer fondues ensemble. La pièce d’acier ainsi formée est ensuite pliée et repliée jusqu'à ce que le nombre de couches souhaité soit obtenu. Ce nombre double à chaque opération de pliage. Les lames obtiennent enfin le célèbre design en subissant un traitement à l’acide qui réagit différemment en fonction de l'acier. L'acier damassé peut être inoxydable ou avoir une teneur élevée en carbone. Les différents motifs apparaissent en fonction du nombre de fois et de la manière dont la pièce d’acier est pliée sur elle-même.

pallinatura.jpg

Traitements de surfaces

 
satinatura.jpg

Finition Satinée

La finition satinée des lames Vper est obtenue manuellement par le travail d’artisans hautement qualifiés. Ils utilisent des disques abrasifs conçus pour réalisé une finition satinée. C’est ce précieux savoir-faire qui fait la fierté de Viper et qui donne ce résultat final exceptionnel.

pallinatura.jpg

Finition Microbillée

Le Microbillage consiste à cryogéniser la surface en y projetant des micro billes de verre sous haute pression. Ce procédé permet d'augmenter la résistance de la surface à l'usure et d'obtenir une très belle surface satinée. Pour obtenir un résultat satisfaisant, il est impératif d'évaluer et de choisir soigneusement le matériau abrasif.

stonewashed.jpg

Finition Stone washed

Le processus de “sablage” (Stone Washed) consiste à faire tourner le métal à l'intérieur de grandes cuves en rotation, remplies de sable, de micro pierres ou de grains abrasifs spécifiques. Le résultat final est l’obtention d’une belle surface matte, très résistante à l’usure. Une lame “stone washed” a tendance à être davantage protégée de la corrosion ; c’est un procédé convient donc aux aciers moins résistants à l'oxydation.

 
pvd.jpg

PVD

L'acronyme PVD signifie “Physical Vapour Deposition” (Dépôt Physique en phase Vapeur). Ce procédé consiste en un traitement superficiel à condensation obtenu en vaporisant des métaux qui formeront la couche de traitement. Les métaux sont ensuite déposés sur les surfaces à traiter. Le résultat final est l’obtention d’une couche protectrice de très longue durée, qui possède des propriétés d'adhésion supérieures à celles de vernis ou de films minces en polymères.

aspis.jpg

ASPIS

Sur les plus grandes lames, Viper applique un traitement spécial de modification de la superficie qui permet d'obtenir une coloration noire et opaque (conforme aux normes MIL-DTL-13924) tout en augmentant la résistance à la corrosion. Le brunissage est obtenu en immergeant l'acier dans des solutions oxydantes appropriées, préalablement chauffées à une température spécifique. La surface ainsi obtenue est essentiellement constituée d'oxydes extrêmement durs, d'une épaisseur généralement de 0,1 micron.

satinatura.jpg