Les lames de couteaux présentent une grande variété de formes.
Drop Point, Clip Point, Sheep Foot, etc. Cette variété réponds bien entendu à des usages différents qu’il convient de connaître au moment de l’achat.

 
 
Lames+et+Lumens+Formes+des+Lames.jpg
Straight Back

Straight Back

Variante Sheep Foot

Variante Sheep Foot

Variante Clip Point

Variante Clip Point

Drop Point

Drop Point

Variante Dao

Variante Dao

Recurve légère

Recurve légère

Spear Point

Spear Point

Les principales Formes de lames

Lames & Lumens présente une description simple des principales formes de lames. Cette présentation n’est bien sûr pas exhaustive, d’autant que parfois, des lames ont des formes qui sont un mélange de formes différentes. La limite étant celle de l’imagination des designers.

  • Tanto

    Nommé d'après une dague courte traditionnelle portée par les samouraïs du Japon féodal, les lames de style Tanto ont peut-être la forme la plus facilement reconnaissable de toutes les lames courantes, à part peut-être la forme Hawk’s Bill. En règle générale, elles ont un dos droit non affûté et un tranchant parallèle mais avec un redressement vers la pointe qui part aux environs du tiers supérieur de la lame, suivant un angle prononcé. Le résultat est un couteau avec une pointe très solide mais toutefois limité dans les tâches de découpage en tranches et pas toujours facile à affûter.

  • Straight Back

    Il s’agit probablement d’un des types de lame les plus courants. Il se caractérise par une forme très simple mais qui a fait ses preuves depuis que le couteau existe ! Le dos suit une ligne droite, non affûtée et non inclinée, de la base vers la pointe. Le tranchant suit une ligne parallèle jusqu’au tiers supérieur pour se courber vers la pointe. Le tranchant long et courbé présent sur ce type de couteau en fait un excellent outil pour les tâches courante de coupe et de tranchage, même si la pointe est moins efficace que celle des lames de type Drop Point. C’est aussi un des types de lame les plus faciles à entretenir (affûtage) et des plus pratiques pour un usage quotidien.

  • Trailing Point

    Les lames de type Trailing Point ou Trailing Edge sont similaires aux modèles Hawk’s Bill en ce sens que la lame et le dos suivent une courbe assez marquée. La différence se fait dans le sens de la courbe : du dos vers la pointe pour les Hawk’s Bill et à l’inverse, du tranchant vers la pointe pour les Trailing Point. Sans toutefois être aussi courbés que les Hawk’s Bill, leur forme est plus “marquée” que pour la plupart des types de lames courants. Le principal avantage d'une forme Trailing Point est qu'elle offre une plus grande longueur de tranchant que tous les autres types en raison de sa courbure. Elles peuvent être aussi très utiles dans les tâches de perçage si le couteau n’est pas trop courbé. Elles sont assez difficiles à affûter.

  • Wharncliffe et Sheep Foot

    La légende veut que Lord Wharncliffe voulait un couteau à lame épaisse et forte. Le résultat en fut une lame connue sous le nom de Wharncliffe. La forme originale avait un dos arrondi qui s’effile progressivement vers la pointe et un tranchant rectiligne complètement droit. Depuis, la définition standard s’est un peu élargie pour inclure toute lame avec un tranchant droit. Très proche de la forme Sheep Foot (Pied de Mouton), on confond facilement des deux formes. Alors que le Wharncliffe a un dos qui s’effile graduellement, la lame Sheep Foot a un dos et un tranchant qui restent parallèles jusqu’à ce que le dos se courbe de façon prononcée vers le tranchant. Les lames de type Wharncliffe ou Sheep Foot sont très faciles à affûter.

  • Clip Point

    La forme Clip Point est une des formes de lame les plus répandues. La forme Clip Point est présente dans tous les domaines, des lames tactiques fixes aux couteaux de chasse pliants… Le dos non affûté de la lame s’étend sur environ la moitié de sa longueur, avant de suivre une courbe concave vers la pointe. Le tranchant de la lame est lui principalement rectiligne, mais il se courbe à partir du tiers supérieur de la lame, vers la pointe. Ce type de lame est excellent pour les couteaux polyvalents. Elle s’affûte facilement et offre une pointe extrêmement acérée. Elle propose aussi un tranchant long et efficace. Le principal inconvénient de ce type de lame est que la pointe, très fine peut être facilement ébréchée si on l’utilise de manière impropre.

  • Hawk’s Bill

    Sur les couteaux de type Hawk’s Bill, la lame est en forme de “crochet”. La lame présente une pointe vers le bas, allant du dos vers le tranchant à l’inverse des modèles Trailing Point. Pratiquement inutile comme outil de coupe au quotidien, ce type de lame apparaît surtout sur les couteaux utilisés au combat, ou encore sur des couteaux utilisés pour la taille de branches ou des couteaux pour la sécurité. Assorti de serrations, ce type de lame est très efficace pour couper des ceintures de sécurité par exemple ; sa forme augmentant sa puissance de coupe.

  • Drop Point

    La forme Drop Point est probablement la forme de lame la plus populaire parmi les utilisateurs de couteaux au quotidien ! C’est aussi la forme de lame de couteau de poche le plus courant sur le marché à l’heure actuelle. Le dos non affûté de la lame suit une légère courbe de la base vers la pointe. Le tranchant suit une courbe similaire mais plus prononcée remontant vers le haut. La lame obtenue présente une un tranchant long et facile à affûter ainsi qu'une pointe assez acérée. Ce type de lame est des plus populaire car il est l’un des plus faciles à utiliser et à entretenir. Son léger inconvénient est qu’il possède une pointe un peu moins fine et est donc moins adapté aux tâches de perçage qu’une lame de type Clip Point.

  • Kukri (Khukuri)

    Le Kukri ou Khukuri est à l’origine un couteau traditionnel de forme courbe et de longueur moyenne, d’origine Népalaise. Utilisé d’abord pour le combat, ce type de lame est très utilisée dans les champs et les fermes au Népal. Sa forme caractéristique courbée permet d’accomplir de multiples tâches comme la découpe de bois, l’élagage, le défrichage, etc. Sur des couteaux plus petits, la forme polyvalente Kukri permet des travaux précis en utilisant la partie la plus étroite de la lame, l’extrémité, plus large et plus lourde de la lame située vers la pointe, peut faire office de machette. Cependant, les lames de type Kukri sont difficile à affûter en raison de leur courbes complexes.

  • Dao

    La forme de lame Dao a pour origine un sabre traditionnel Chinois. Le dos de la lame est droit jusqu’aux environs du dernier quart ou il suit une courbure concave vers la pointe. Le tranchant suit à peu près la même trajectoire jusqu’à la moitié de la lame seulement. Là, il suit une courbe de forme convexe. Ce type de design donne à l’extrémité de la lame une largeur importante apportant une plus grande inertie. On trouve une variante de cette forme de lame sur les traditionnels Douk Douk.

  • Recurve

    Contrairement aux tranchants rectilignes, un tranchant de type Recurve (recourbé) ajoute une courbure supplémentaire qui produit une forme en S (peu prononcée). Pratiquement tous les profils de lame peuvent avoir un tranchant recourbé. L’avantage, outre un allongement du tranchant à longueur égale, est un mouvement de coupe appelé "tirage" - bénéficiant de la forme courbée pour plus de pénétration et de puissance de coupe. L’inconvénient de ce type de lame est la plus grande difficulté d’affûtage.

  • Seax

    La forme de lame Seax est très proche des types Wharncliffe et Sheep Foot à cela près que la cassure du dos de la lame qui se produit vers la pointe ne suit pas de courbe mais plonge vers la pointe de manière rectiligne. Cette caractéristique fait des lames Seax des lames à la pointe particulièrement acérée !

  • Spear Point

    Le Spear Point est une version un peu plus agressive du type Drop Point. La principale différence est que les lames Spear Point sont affûtées (parfois avec un “faux tranchant”) le long d’une partie du dos de la lame (parfois sur la totalité). Bien que l'ajout de ce tranchant supplémentaire modifie peu la fonctionnalité de base de la lame, la forme Spear Point est nettement plus apte à exécuter des tâches de perforation. À savoir que les Dagues ont une forme similaire à la forme Spear Point, avec une lame souvent plus longue et plus étroite.

 

Émoutures

Émoutures

Émoutures

Le terme “émouture” (grinding en Anglais) désigne la forme du biseau donnant le tranchant d'une lame. Il existe différentes variations d’émoutures. elles peuvent être plates, sabre, creuses, convexes, de type “Scandi” ou ciseau. En fonction du type d’émouture, les lames présentes des caractéristiques différentes. Plus ou moins tranchantes, solides, etc. Dans le but de réaliser différentes tâches plus ou moins aisément.

  1. Émouture Plate
    Bonne coupe, résistance, pénétration et “batonnage” (en fonction de l'épaisseur de la lame)
    Pour couteaux EDC, couteaux de cuisine, couteaux de chasse - convient à la plupart des couteaux
    Ne coupe pas tout à fait aussi bien qu’une émouture creuse, pas aussi robuste que une émouture sabre

  2. Émouture Sabre
    Excellente solidité, elle résiste au “batonnage” et à la pénétration
    Pour couteaux militaires et tactiques, lames d'autodéfense, couteaux de camp, hachettes, haches
    Capacité de coupe généralement moins impressionnante que celle des autres types d’émoutures

  3. Émouture Creuse
    Capacité de coupe, facile à affûter, facile à fabriquer
    Pour couteaux à dépecer, couteaux de chasse, couteaux EDC de petite à moyenne taille et les rasoirs
    Résiste moins à un usage intensif, performance moyenne en coupes profondes, ne supporte pas le “batonnage”

  4. Émouture Convexe
    Tranchant solide, bon pour le “batonnage”
    Pour couteaux de camps, couteaux bushcraft, machettes, haches
    Plus difficile à affûter - requiert des compétences et des outils d'affûtage spécifiques, difficultés pour sculpter, pas le meilleur pour trancher, performances très variables selon l’angle d’affûtage

  5. Émouture Scandi
    Facile à affûter, a souvent un solide tranchant qui ne s’ébrèche pas facilement (fonction de l'angle d’émouture)
    Pas aussi doué que les autres émoutures pour trancher

  6. Ciseau
    Excellente solidité, “batonnage” (fonction de l'angle), facile à affûter, grande capacité de coupe (fonction de l'angle)
    Pour couteaux bushcraft, machettes, couteaux de cuisine (japonais traditionnels)
    Manque de précision, performances considérablement variables en fonction de l’angle d’émouture