Les Détails

 

Viper est réputé pour son sens du détail. L’entreprise est issue d'une longue expérience de la coutellerie traditionnelle. Chaque partie d’un couteau Viper, visible comme invisible, est traitée avec la même élégance, toute Italienne… Des platines aux bords finement arrondis, aux entretoises en titane anodisé en passant par les clips usiné sur machines numérique ou les étuis en cuir réalisés par des artisans tout est soigné. Sans parler de l’affûtage, réalisé à la main par des ouvriers très qualifiés.

 
 
Liner_Lock_1.jpg

Liner-lock

Le système de verrouillage appelé “liner-lock” est composé de deux plaquettes métalliques principales (en acier ou en titane) sur lesquelles sont fixées les plaquettes du manche. La plaquette de droite est coupée de manière à obtenir un ressort qui vient se bloquer contre le talon de la lame lorsque le couteau est en position ouverte. Cet ingénieux système empêche le couteau de se fermer inopinément. Pour libérer le verrou, l'utilisateur doit actionner la plaquette de verrouillage avec le pouce. D'autres variantes de ce mécanisme peuvent utiliser un bouton qui libère la plaquette de verrouillage. Parfois aussi, la plaquette gauche peut être manquante.

Frame_Lock_4.jpeg

Frame-lock

Ce système ressemble beaucoup au liner-lock. La conception du “frame-lock” consiste dans le fait que c’est la platine elle-même qui vient se bloquer contre le talon de la lame. Par conséquent, le verrou est une partie du manche. Pour déverrouiller, il suffit d’appuyer sur le ressort avec le pouce pour le ramener dans sa position initiale et libérer la lame. Il existe plusieurs variantes du frame-lock. “Total” quand la platine n’est pas recouverte d’une plaquette pour le manche ou “partiel” dans le cas contraire. Comme il est par nature épais, le frame-lock est souvent fabriqué en titane pour contenir le poids final.

Back_Lock_2.jpeg

Back-lock

Chaque système “lock-back” (appelé aussi “pompe”) comprend un petit bras oscillant et un levier, avec un crochet qui vient s’encliqueter sur une saillie au sommet du dos de la lame. Ce levier se verrouille sur la lame avec l’aide d’un ressort ou d’une barre de torsion, traditionnellement intégré à l’entretoise arrière. Viper a repensé le système avec un ressort hélicoïdal placé dans une encoche entre les plaquettes et les platines. Pour fermer le couteau, il faut abaisser la partie arrière du levier qui peut être positionné à l'arrière ou au centre du dos du couteau, en appuyant avec le pouce.

 
Titane2.jpeg

Action Stopper®

Le système Action Stopper® de Viper est né en 2006, mais jusqu’à la sortie du Dan il n’était utilisé que pour la gamme “Regionali” et le pliant Britola. Basé sur un mécanisme à deux ressorts plats munis chacun d’une détente à bille, le système Action Stopper® offre une résistance partielle. Ce n’est pas un verrou, mais c’est bien plus sûr qu’un système à friction. Le couteau peut être clipsé dans la poche sans craindre une ouverture involontaire. De plus, sur les Dan il y a également une position de verrouillage intermédiaire, au moment où la lame forme un angle droit par rapport au manche. Cette astuce permet de “ralentir” la fermeture pour plus de sécurité.

Roulements_Billes.jpeg

Roulements à billes

Viper équipe le pivot d’un grand nombre de ses couteaux pliants avec des roulements à billes, entièrement inoxydables. Les avantages d’un pivot sur roulements à billes sont multiples mais parmi les principaux, on peut citer premièrement l’incroyable fluidité qui accompagne tous les mouvements de la lame. Deuxièmement, la fiabilité. En effet, les roulements à billes, s’ils sont bien entretenus, s’usent bien moins vite que des rondelles en Téflon® ou en laiton. Tous les modèles récents de pliants Viper sont équipés de ces roulements à billes

Ouverture_4.jpeg

Ouverture

Viper propose ses pliants avec différents systèmes comme le Flipper, composé d’un ergot dorsal sur lequel on appuie avec l’index pour ouvrir la lame, Le Thumblever, un levier présent sur la partie supérieure du talon de la lame, qui s’actionne avec le pouce, Le Thumbstud, un ergot latéral sur lequel on appuie avec le pouce en un mouvement circulaire pour déployer la lame, Le Thumbhole (ou Spyderhole), un trou rond ou ovale sur la lame dans le quel on positionne le pouce pour déployer la lame en un mouvement circulaire, Ou plus classique, une ouverture à deux mains.

 
Clip.jpeg

Clips

Presque tous les couteaux pliants Viper sont équipés d’un clip pour le port à la ceinture ou en poche. Ils sont soit formés à partir d’acier trempé inoxydable, soit usinés sur machines à commandes numériques (CNC) à partir de pièces d’aluminium ou de titane. Pour ajouter encore à leur raffinement esthétique, ils peuvent être anodisés ou non. En fonction des modèles de couteaux, les clips peuvent permettre un port profond en poche, sont réversibles (pour les gauchers !), sont amovibles ou comme sur le Magà, permettent une ouverture de la lame dès la sortie de poche !

Spacers_2.jpeg

Entretoises

Comme pour les clips, presque tous les couteaux pliants Viper sont équipés d’entretoises travaillées et particulièrement bien finies. Un point d’honneur est mis à ce que même cette pièce souvent discrète soit traitée avec le même raffinement que les pièces les plus visibles. Une marque de fabrique de la marque. Ils sont formés, soit à partir d’acier inoxydable, soit usinés sur machines à commandes numériques (CNC) à partir de pièces d’aluminium ou de titane. Pour ajouter encore à leur raffinement esthétique, ils peuvent être anodisés ou non. En fonction des modèles de couteaux, les entretoises ont des formes variées et toujours très travaillées, permettant parfois le passage d’une dragonne.

Étui_4.jpeg

Étuis

Les modèles de couteaux à lame fixe sont presque toujours livrés avec un étui. C’est cet étui qui permet un transport du couteau en toute sécurité ainsi que le port du couteau généralement à la ceinture bien qu’il soit, pour certain modèles, possible de les porter sur une veste ou sur un sac à dos équipé du fameux système MOLLE. Viper a opté pour des étuis soit en cuir fin naturel, soit en Kydex®, un matériau vraiment génial qu’il n’est plus nécessaire de présenter, soit en nylon, soit en Cordura®. Certains modèles pliants, comme pour la gamme “Regionali”, sont livrés avec une pochette en cuir. Tous ces matériaux permettent la fabrication d’étuis de grandes qualité pour accompagner le couteau durant toute sa vie.